Séry Les Mézières, Le cénotaphe se refait une beauté. Pour le 11 novembre

Publié le par UNC Brissy Hamégicourt

1922 : l’édification du monument aux morts de Sery-lès-Mézières L’idée initiale d’un monument remonte au mois de janvier 1921, lorsque l’ancien président de la société de préparation militaire de Séry-lès-Mézières, L’Espérance, envisage qu’une part de la somme allouée aux dommages de guerre soit utilisée pour l’érection d’un monument aux morts. Un Comité du monument aux morts de Séry-lès-Mézières, présidé par le maire  décide dès sa première réunion du 11 décembre 1921 de solliciter des entrepreneurs et de lancer une souscription publique. Dès le 18 décembre, il opte pour le choix d’une « pyramide quadrangulaire en granit belge (ou « pierre bleue »), reposant sur un socle, le tout d’une hauteur de 4 mètres environ ». Inauguré le 22 octobre 1922, ce cénotaphe aide les familles à accomplir le travail de deuil et la commune à s’associer à cet hommage aux disparus. Le monument aux morts de Séry-lès-Mézières, comme 30 000 autres érigés entre 1920 et 1925 en France, inscrit dans la pierre les noms et le souvenir des soldats originaires de cette commune.

Depuis cette date ce cénotaphe, (Tombeau élevé à la mémoire d'un mort et qui ne contient pas son corps) n avait refait sa toilette.

Voilà ce qui va être fait et qui a commencé cette semaine, avec la pose des briques, le nettoyage, la pose de cailloux, et la remise au propre des plaques et écritures la semaine prochaine.

Nous vous en reparlerons

Cela va etre beau, les employés s'activent,  bravos à eux
Cela va etre beau, les employés s'activent,  bravos à eux
Cela va etre beau, les employés s'activent,  bravos à eux
Cela va etre beau, les employés s'activent,  bravos à eux
Cela va etre beau, les employés s'activent,  bravos à eux

Cela va etre beau, les employés s'activent, bravos à eux

Publié dans devoir de Mémoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article